logo
  • Home

La caricature au XIXème siècle, l’exemple de Barthélemy Gautier – Du 22 mai au 20 octobre 2017 à Jonzac

Le dessin satirique, et la caricature en particulier, connaît une histoire mouvementée au cours du XIXème siècle.

Sous la Monarchie de Juillet, le pouvoir politique est la cible récurrente des représentations caricaturales du journal satirique « La Caricature », mais suite au rétablissement de la censure, le journal cesse toute parution pour se tourner vers la caricature de mœurs, moins engagée. Avec le Second Empire, la censure atteint son apogée et malgré des conditions peu favorables, la caricature perdure, restant un moyen simple de dénonciation et d’opposition au régime politique en place. Elle conserve son succès auprès du peuple comme en témoigne la multiplication de nouveaux quotidiens illustrés. Le succès grandissant de cet art lance de nombreux caricaturistes tels que Daumier ou encore Grévin.

Barthélemy Gauthier (1846-1893), un des représentants les plus emblématiques de cet art en Charente-inférieure, fut très productif, avec environ 2000 croquis entre 1874 et 1893. Venez découvrir, à travers son œil aiguisé, sa vision personnelle de la vie sociale de la vie sociale et politique au XIXème siècle.

Du lundi au vendredi de 13h30 à 17h00.

L’estuaire de la Gironde : paysages, patrimoines & archives – Jonzac – Du 30 octobre au 31 décembre 2017

2017 03 1 Petite

2017 03 2 Petite

 

Vaste étendue d'eau saumâtre formée par la confluence de la Garonne et de la Dordogne, l’estuaire rejoint l'océan Atlantique à son embouchure signalée par le phare de Cordouan. Reliant ou séparant les rives, il forme une frontière naturelle. En Médoc, en Blayais ou en Saintonge, l'homme a investi et façonné ses rivages pour en exploiter les ressources.


Succession de fenêtres qui mettent en évidence les interactions entre l'homme et son milieu, cette exposition restitue en 20 panneaux un minutieux travail d'inventaire des communes riveraines de l'estuaire et de recherche documentaire.


Réalisée par les archives départementales de la Gironde les services de l'inventaire de la région Nouvelle-Aquitaine, elle est accompagnée d'un choix de documents originaux des Archives départementales de la Charente-Maritime.

L’estuaire de la Gironde : paysages, patrimoines & archives – La Rochelle – Du 20 mars au 26 mai 2017

2017 03 1 Petite

2017 03 2 Petite

Vaste étendue d'eau saumâtre formée par la confluence de la Garonne et de la Dordogne, l’estuaire rejoint l'océan Atlantique à son embouchure signalée par le phare de Cordouan. Reliant ou séparant les rives, il forme une frontière naturelle. En Médoc, en Blayais ou en Saintonge, l'homme a investi et façonné ses rivages pour en exploiter les ressources.


Succession de fenêtres qui mettent en évidence les interactions entre l'homme et son milieu, cette exposition restitue en 20 panneaux un minutieux travail d'inventaire des communes riveraines de l'estuaire et de recherche documentaire.


Réalisée par les archives départementales de la Gironde les services de l'inventaire de la région Nouvelle-Aquitaine, elle est accompagnée d'un choix de documents originaux des Archives départementales de la Charente-Maritime.

Entrée libre – Le lundi de 10h00 à 17h30 et du mardi au vendredi de 9h00 à 17h30

Images de la vie en Saintonge et autres photographies de Noé Bourgoin - Jusqu'au 24 février 2017 à La Rochelle

Noé Bourgoin est né à Bresdon (Charente-Maritime) en 1934. Dès l'adolescence il est passionné par la photographie. En 1959, il est employé par le photographe de Matha chez qui il travaillera une dizaine d'années avant de reprendre l'entreprise. Il cesse son activité professionnelle en 1995, mais continue à photographier pour son plaisir les personnes, les monuments, l'architecture rurale, les travaux agricoles, les gestes de la vie quotidienne. Il immortalise sur la pellicule des événements locaux : festivals, rencontres et spectacles divers et réalise notamment un reportage sur le tournage à Matha en 1984 du film « Blanche et Marie » de Jacques Renard.

Noé Bourgoin est également l'auteur d'une dizaine d'expositions, par exemple sur l’art roman en Saintonge.

Son œuvre témoigne avec sensibilité de l'évolution de la vie en Saintonge, des années 1960 aux années 2000.

Noé Bourgoin a décidé de confier tous ces clichés (hors photographies de famille), aux Archives départementales qui se devaient de lui rendre hommage avec cette exposition.

Plus d'articles...

Logo
Association Des Amis des Archives
de Charente Maritime

35 rue Vaux de Foletier
17000 La Rochelle

Tél : 05 46 66 30 02

 
Carte La Rochelle petite

LA ROCHELLE
35 rue  Vaux de Foletier
17042 La Rochelle Cedex 1

Carte Jonzac petite

JONZAC
81 - 83 rue Sadi Carnot
17500 Jonzac