logo
  • Home

Protestants d'Aunis et de Saintonge de la Révolution à la Grande Guerre : le temps de la réintégration à la nation ? Mardi 23 janvier 2018 à 18h00 à La Rochelle

2018 01 23 Petite

 

     La Révolution française garantit la liberté des « opinions, même religieuses » ; Napoléon Bonaparte accorde aux protestants français le financement de leur culte. Principal foyer protestant de la France atlantique, l’Aunis et la Saintonge constituent un observatoire privilégié pour examiner ces changements. Cette affirmation dans l’espace public est-elle seulement religieuse ? Quels en sont les ressorts et les conséquences sur un plan politique, social et culturel ? Cette puissance retrouvée et affichée publiquement se fait-elle sous la forme d’une ligne de front unie et de manière homogène dans l’ensemble du département ? Telles seront quelques-unes des questions qui guideront la réflexion à propos des protestants d’Aunis et de Saintonge au xixe siècle.

Par Nicolas CHAMP, maître de conférences en Histoire contemporaine, Université Bordeaux-Montaigne

Conférences du 1er trimestre 2018

-        23 Janvier 2018 - Protestants d'Aunis et de Saintonge de la révolution à la grande guerre par N. CHAMP

-        06 Février 2018 - Les anciens Rochelais à la lumière des fouilles préventives récentes par B.GISSINGES

-        13 Mars 2018  - Rochefort et la nouvelle HERMIONE par B. COUSSY – JL. FROT - D. BIHEL - M. GALLICE

Comment les « luthériens » français sont-ils devenus « calvinistes » au XVIe siècle ? Mardi 12 décembre 2017 à 18h00 à La Rochelle

 2017 12 12 Petite

Sans avoir jamais quitté l’Allemagne, Luther est arrivé avant Calvin en France. Ses premiers lecteurs, ses traducteurs, ses disciples, dans les années 1520-1530, étaient pourchassés dans le royaume comme hérétiques « évangéliques » ou « luthériens ». A partir de 1530, les petits groupes évangéliques clandestins se sont radicalisés, sous l’influence du courant réformateur schismatique de Zwingli et des villes suisses. Jean Calvin en était. Réfugié à Bâle, puis à Genève, il a assimilé, synthétisé et fait passer en langue française la Réforme du monde germanique et suisse. Tourné vers la France, il a construit un modèle d’Eglise apte à la survie en milieu hostile. 

Dès les années 1540, les « Eglises réformées » clandestines ont été sous l’influence décisive de Calvin : par les livres, les flux de réfugiés vers Genève, puis l’envoi de missionnaires de Genève vers la France.

Par Marianne CARBONNIER-BURKARD, maître de conférences honoraire à l’Institut protestant de théologie de Paris

Plus d'articles...

Logo
Association Des Amis des Archives
de Charente Maritime

35 rue Vaux de Foletier
17000 La Rochelle

Tél : 05 46 66 30 02

 
Carte La Rochelle petite

LA ROCHELLE
35 rue  Vaux de Foletier
17042 La Rochelle Cedex 1

Carte Jonzac petite

JONZAC
81 - 83 rue Sadi Carnot
17500 Jonzac