logo

Mardi 8 décembre 2015 à 18h00 à La Rochelle – Les monnaies de nécessité en Charente-Inférieure 1914-1926

 

2015 12 08

Deux jours après le début de la guerre, le 5 août 1914, le cours forcé du billet est instauré en France. L’État dispense ainsi la Banque de France d’échanger ses billets contre des espèces métalliques. Le gouvernement appelle au patriotisme des Français pour réquisitionner l’or, nécessaire pour les achats à l’étranger. Il faut verser l’or à « l’Autel de la Patrie » car au même titre que les hommes mobilisés, « l’or combat pour la victoire ». Cette mesure conjuguée avec la thésaurisation des espèces monnayées a pour conséquence de faire disparaître les monnaies d'argent de la circulation.

 

L'État n'a pas prévu cette situation et une pénurie de « pièces divisionnaires » sévit dans le pays. Comme lors de la guerre Franco-Prussienne en 1870, les chambres de commerce viennes au secours de l'État avec la création et la diffusion de monnaies de nécessité sous forme de bons de monnaie en papier. Dès 1915, les Chambres de commerce de la Rochelle et Rochefort émettent plus de 2 millions de coupures de 50 centimes et d’1 franc, vitales pour les transactions économiques du département. L'opération est renouvelée en 1920 et ces monnaies de nécessité ont un cours légal jusqu'au 1er mai 1926.

 

Outre les chambres consulaires, des sociétés de commerçants locales, à la Rochelle, Rochefort, Royan et Jonzac, viennent en aide au petit commerce de leur ville.

 

Certaines initiatives individuelles de commerçants et d'industriels émettent des jetons de nécessité de faible valeur pour leur clientèle. Les jetons des cafés, restaurants sont les plus nombreux. On peut noter ceux du Café de la Paix à la Rochelle, du Grand Chalet à Ronce-les-Bains ou bien du Café des Bains à Royan. Certaines entreprises comme les Conserveries de sardines Basset ou le tramway de la Rochelle, les Nouvelles Galerie de Saintes, viennent également en aide à leurs usagers.

 

Toutes ces monnaies de nécessité, disparates et éclectiques, sous forme de monnaie papier ou de jetons, viennent au secours de la population charentaise jusqu'à ce que l'État reprenne l’initiative par l'émission de jetons monnaie de 50 centimes, 1 francs et 2 francs émis.

Par Christophe BERTAUD, historien

Logo
Association Des Amis des Archives
de Charente Maritime

35 rue Vaux de Foletier
17000 La Rochelle

Tél : 05 46 66 30 02

 
Carte La Rochelle petite

LA ROCHELLE
35 rue  Vaux de Foletier
17042 La Rochelle Cedex 1

Carte Jonzac petite

JONZAC
81 - 83 rue Sadi Carnot
17500 Jonzac