L'archive se livre à la rencontre de... Judith Rapet - Jeudi 15 juin 2017 à 16h à La Rochelle

2017 06 15 Petite

 

Jeudi 15 juin à 16h, dans le cadre de notre animation L'archive se livre dans l'espace Détente des Archives départementales de la Charente-Maritime à La Rochelle, Mme Judith RAPET vous propose de partir sur les pistes de l’écriture de romans historiques !

Familière des archives et sur la base de celles-ci, la romancière, auteure de 7 romans, a mis en scène la vie de femmes du XVIIIe siècle, en y apportant par le sondage des esprits et des cœurs ce que les historiens ne peuvent pas vraiment saisir : l’air de ce temps révolu

Elle évoquera également son dernier roman paru en avril, La Mélodie des roses.

Au plaisir de vous accueillir pour la dernière rencontre de la saison

Judith RAPET, romancière, auteure de romans historiques, notamment sur la condition féminine au XVIIIe siècle.

Entrée libre sur inscription au 05 46 45 17 77 ou sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Arts & Lettres contre l'esclavage, le combat abolitionniste par les arts du XVIe - XXIe siècles - Mardi 16 mai 2017 à 18h00 à La Rochelle

2017 05 16 Petite

Sous la main ferme des peintres, l’homme sans culture reprend espoir

David Alfaro Siqueiros

Cette conférence de Marcel DORIGNY fait écho à un livre qu’il vient de publier. La démarche se veut novatrice car, jusqu’à ce jour, il n’existe pas d’ouvrage se donnant pour finalité de mettre en lumière le rôle des artistes dans le combat antiesclavagiste, aux côtés des abolitionnistes et avec peut-être une efficacité démultipliée, les images ayant eu un impact populaire beaucoup plus percutant que les seuls textes.

Il ne s’agit pas de présenter ici des œuvres autour du thème, peut-être trop rebattu, du « Noir dans l’art… », mais celles qui portent une dénonciation de la pratique esclavagiste explicite à travers le travail même de l’artiste, ce qui exclut, notamment, les scènes de la vie quotidienne dans les colonies, bien souvent reproduites, mais qui donnent une vision exotique idyllique des « les à sucres », ces œuvres ayant le plus souvent été commanditées par les maîtres des colonies répondant à une mode de l’exotisme très répandue dans la haute société.

Par Marcel DORIGNY, historien, professeur honoraire à l’université Paris VIII

Plus d'articles...

Logo
Association Des Amis des Archives
de Charente Maritime

35 rue Vaux de Foletier
17000 La Rochelle

Tél : 05 46 66 30 02

 
Carte La Rochelle petite

LA ROCHELLE
35 rue  Vaux de Foletier
17042 La Rochelle Cedex 1

Carte Jonzac petite

JONZAC
81 - 83 rue Sadi Carnot
17500 Jonzac