Les réutilisations des bases de sous-marins de 1944 à nos jours – La Rochelle le mardi 8 février 2020 à 18h00

2020 02 18

 

Bien qu'inachevés et abimés par les bombardements alliés et par des sabotages, les bases de sous-marins (U-Boot-Bunker) ne sont pas détruites à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au contraire, elles font l’objet de toutes les attentions de la part de la Marine française qui décide d'en conserver certaines, partiellement ou intégralement comme cela fut le cas à La Pallice. Les alvéoles de ces bases que la Marine n'utilise pas sont mises à la disposition d'entreprises industrielles civiles par l’intermédiaire des chambres de commerce et des ports autonomes.

Avec la fin de la Guerre froide et la désindustrialisation au début des années 1990 les U-Boot-Bunker se voient de nouveau abandonnés. Toutefois, des villes comme Bordeaux, Saint-Nazaire et Lorient, parviennent à faire de ces tiers-lieux des points centraux, principalement par le biais d'activités culturelles. Pour cela, des transformations importantes et non sans conséquences sur le bâti sont entreprises à partir de la fin des années 2000 jusqu'à nos jours.

Par Jean-Baptiste BLAIN, doctorant en histoire

Logo
Association Des Amis des Archives
de Charente Maritime

35 rue Vaux de Foletier
17000 La Rochelle

Tél : 05 46 66 30 02

 
Carte La Rochelle petite

LA ROCHELLE
35 rue  Vaux de Foletier
17042 La Rochelle Cedex 1

Carte Jonzac petite

JONZAC
81 - 83 rue Sadi Carnot
17500 Jonzac